Editions Imperiali Tartaro

Editions Imperiali Tartaro

Pour mon prochain roman, je viens de signer aux éditions Imperiali Tartaro. Ce nom ne vous dit rien ? Normal, il s'agit d'une maison d'édition qui renaît de ses cendres... En effet, historiquement orientée dans la publication et la promotion des intellectuels, des savants et des artistes des XVIIème et XVIIIème Siècles en Italie, cette Maison d'Edition familiale, créée en 1690 à Rome reprend le cours de son histoire aujourd'hui, par l'initiative d'un descendant de la famille : Marc Imperiali, en accord avec la philosophie et les valeurs du fondateur : Giuseppe Renato Imperiali.

A paraître en octobre 2013, mon roman va inaugurer la Collection Oria, pour les futurs romans historiques de cet éditeur.

Prochainement, je reprendrai donc le blog avec de nouveaux articles permettant de dresser le contexte historique de ce roman.

Commentaires

1. Le 2 janvier 2014, 01:14 par Sabine Le Floch

Bonsoir, j'ai découvert, grâce à la FNAC à Paris, votre livre Migne Mystique et par la même occasion cette Maison d'Edition. Je me passionne pour le Moyen Âge et je connaissais déjà un peu l'univers des Béguines. J'adore votre livre. J'ai cherché sur internet des renseignements sur Imperiali Tartaro et cela me plaît beaucoup que des descendants aient fait revivre cette maison d'édition si ancienne, créée à Rome. J'attend avec impatience votre prochain livre peut-être encore sur le Moyen Âge. Viendrez-vous au Salon du Livre de Paris? Ce serait un plaisir de vous rencontrer.
Sabine

2. Le 2 janvier 2014, 10:21 par Matthieu

Bonjour et merci pour votre message.
Je serai, oui, au salon du livre de Paris, mais je ne sais pas encore exactement quels jours et à quelle heure. Je publierai cette information sur mon blog dès que j'en saurai plus.
Quant à mon prochain roman historique, il est en chantier... Il aura notamment pour cadre Avignon, au temps des papes... mais je ne souhaite pas en dire plus pour le moment.
Amicalement,

Matthieu D.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet